Biologie : 48 heures pour valoriser les technologistes biomédicaux

L’association des étudiants en biologie médicale de l’USTA organise du 5 au 6 juillet; les 48h de l’étudiant de ladite filière. Cette initiative a pour objectif de valoriser la filière des technologistes biomédicaux (TBM). A travers une série d’activités, les 48h offriront aux étudiants les outils nécessaires pour orienter leur carrière professionnelle.

« L’objectif première de ces 48h est de valoriser le technologiste biomédical (TBM), mettre en lumière cette filière et montrer qu’au-delà des pharmaciens et des médecins, il y a les TBM qui sont là et qui font un travail remarquable pour soutenir le système sanitaire », a d’entrée annoncé la présidente de l’association des étudiants en biologie médicale section USTA Clémence Hossounkpoé.

Biologie : 48 heures pour valoriser les technologistes biomédicaux 2
Clémence Hossounkpoé, ( à d) présidente de l’association de l’étudiant en biologie médicale/USTA

Ces 48h de l’étudiant en biologie médicale, première de ce genre est placée sous le thème : « Contribution du technologiste Biomédicale au système sanitaire en Afrique et au Burkina Faso dans un contexte de crise sécuritaire ». Elles se tiennent du 5 au 6 juillet 2024 à Ouagadougou et ont pour objectifs de guider les étudiants sur les débouchées professionnelles de la filière.

« Nous apprendrons plus du métier de technologiste biomédicale, et les possibilités de carrière que nous pouvons embrasser après une Licence en biologie médicale », a indiqué la présidente.

Lire aussi : https://www.moussonews.com/cancer-du-sein-linitiative-presidentielle-pour-la-sante-promet-un-diagnostic-moleculaire/

A l’entendre, la conférence leur permettra également de savoir où s’inscrire en Master pour poursuivre leur cursus.

Biologie : 48 heures pour valoriser les technologistes biomédicaux 3
Sibdou Yougbaré, chercheur à l’unité de recherche clinique de Nanoro

Dr Sibdou Yougbaré, biologiste de formation et chercheur à l’unité de recherche clinique de Nanoro est le conférencier qui abordera ce thème. Il explique qu’il va parler des activités et tâches que les TBMs peuvent mener « et chacun verra si c’est une activité qui peut lui convenir et nous allons balayer toutes les possibilités. Comme vous le voyez nous sommes deux techniciens : l’un a préféré aller au privé et moi je suis resté dans le public », a t’il dit en montrant le parrain des 48h Barthelemy Zoma .

Ce dernier, fondateur et directeur général de Polygon Bio services Sarl confie qu’il a décidé d’accompagner les 48h de l’étudiant en biologie biomédical parce qu’étant un « TBM j’ai déjà vécu ces moments. je maitrise tous les péripéties qu’ils peuvent traverser et je sais qu’ils ont besoin d’être orienter par rapport aux options à prendre pour leur avenir », a souligné Barthelemy Zoma.

Biologie : 48 heures pour valoriser les technologistes biomédicaux 4
Barthelemy Zoma, parrain des 48h de l’étudiant en biologie médicale

Il espère qu’à la sortie de ces 48h, les étudiants aient les outils nécessaires pour orienter leur carrière professionnelle.

Outre la conférence, les étudiants auront droit à une formation sur la rédaction de son CV. A en croire la présidente, cela leur permettra d’apprendre à se valoriser à travers une bonne présentation de leur curriculum vitae.

Ces 48h ne concernent pas seulement les étudiants en biologie médicale de l’USTA. Des étudiants de la même filière de l’université Joseph KI-Zerbo, de l’école nationale de la santé publique, et de l’université catholique du Burkina Faso y prennent part.

Biologie : 48 heures pour valoriser les technologistes biomédicaux 5
les étudiants sont venus de différentes institutions pour prendre part à ces 48h

Les activités des 48h se sont poursuivis avec une campagne de sensibilisation et de dépistage sur la drépanocytose et l’hépatite B.

Le technologiste biomédical fait les analyses. Il permet au biologiste d’interpréter les résultats de ces analyses pour orienter le médecin dans la prise de décision pour la prise en charge des malades.

Asmine Zerbo (Stagiaire) MoussoNews

Loading

Partagez

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *