Burkina : 97 projets de femmes financés pour plus de gouvernance

Près de 6 milliards de FCFA mobilisés par 77 partenaires étatique et de la société civile ont permis de financiers 97 projets de femme à travers le fond commun genre. Initié par l’ONG Diakonia, ce fonds se veut être un outil de transformation des rapports d’inégalité et d’iniquités entre les hommes et les femmes pour plus de justice sociale.

Le fonds commun genre a été mise en place en 2005 pour permettre la pleine participation des femmes et des hommes pour un développement durable et équitable au Burkina. Il se déploie à travers la promotion des initiatives spécifiques des organisations de la société civile pour la réduction des inégalités de genre. Douze ans après il est impérieux selon les partenaires de faire une halte pour évaluer les forces et faiblesse du fonds en vue de recadrer les activités pour un accroissement de son impact sur le bien être des femmes et des filles.

Pendant une semaine du 21 au 24 novembre et sur la thématique de : « Vision rétrospective, prospective et capitalisation des meilleures pratiques de réduction des inégalités entre hommes et femmes : interroger le passé pour éclairer le présent et inventer l’avenir’’ plusieurs activités sont prévues. Il s’agit de diffusions de films sur les violences faites aux femmes sur les chaines de télévision Burkina Info et la RTB, d’émission sur les start-Up, une émission spéciale controverse, etc.

Pour 2017, un peu moins de 2 milliards permettront de mettre en œuvre des projets d’autonomisation économique des femmes à travers de projets comme les start up qui appui les initiatives innovantes ayant un impact sur l’autonomisation économique des femmes et des filles du Burkina.

Bassératou K

Laisser un commentaire