Burkina : La culture, une autre arme contre le terrorisme

En prélude à la rencontre des ministres de la Culture des pays du G5 Sahel prévu du 15 au 17 janvier à Ouagadougou, Abdoul Karim Sango, ministre de la Culture, des arts et du tourisme a échangé avec les médias en vue de donner plus de précisions.

Au regard de la situation sécuritaire que traverse le pays, « le Burkina Faso a pris la ferme résolution de mener la lutte contre l’extrémisme violent sous toutes ces facettes » a indiqué le ministre de la Culture, des arts et du tourisme. En effet, une conférence des ministres de la culture des pays du G5 Sahel est prévue se tenir du 15 au 17Janvier 2020 à Ouagadougou. Elle devra aboutir à la déclaration de Ouagadougou en vue de la prise en compte du secteur de la culture dans la lutte contre l’extrémisme violent.

‘’Contribution de la culture à la prévention et à la lutte contre l’extrémisme violent’’ c’est sous le thème que les experts des cinq pays vont travailler à l’identification des axes stratégiques de la culture comme moyen de résilience et à l’élaboration d’une feuille de route commune à caractère national et transnational. ‘’ Au niveau organisationnel, toutes les conditions sont réunies pour la tenue de cette rencontre, des pays observateurs comme le Sénégal et la côte d’Ivoire seront présents ‘’ rassure le ministre

Laisser un commentaire