Burkina : Le ministère en charge de la Santé ambitionne de collecter 235 928 poches de sang en 2024

Le Ministère de la Santé et de l’Hygiène Publique s’est fixé un objectif pour l’année 2024 : mobiliser 235 928 poches de sang, principalement pour aider les enfants souffrant d’anémie et les femmes pendant les accouchements.

Le ministre de la Santé et de l’Hygiène Publique, Lucien Robert Kargougou, a souligné cet objectif lors de son message à l’occasion de la journée mondiale du don de sang. Il a appelé à des dons volontaires et réguliers pour atteindre ce but, en précisant l’importance de couvrir les besoins théoriques selon la méthode de calcul de l’OMS.

Lire aussi : https://www.moussonews.com/sante-des-etudiants-de-luniversite-saint-thomas-daquin-mobilises-pour-sauver-des-vies/

Burkina : Le ministère en charge de la Santé ambitionne de collecter 235 928 poches de sang en 2024 2
Image d’illustration

En 2023, le Burkina Faso a collecté 135 818 poches de sang sur l’ensemble du territoire. Ces poches ont été traitées pour garantir leur sécurité avant d’être transfusées à des patient.e.s, en grande majorité des enfants de moins de cinq ans et des femmes âgées de 15 à 49 ans, représentant 60% des bénéficiaires.

Cette répartition reflète la prévalence de l’anémie liée au paludisme chez les enfants et les hémorragies fréquentes lors des accouchements dans le pays.

Le ministre Kargougou a également félicité les donneurs, en particulier ceux fidèles, dont le taux a atteint 29,95% en 2023 dans les zones CNTS.

 Ce taux, bien qu’encourageant, reste en deçà de l’objectif de 30%, mais témoigne de l’engagement des donneurs envers cette cause vitale.

Mireille Sandrine Bado/MoussoNews

Loading

Partagez

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *