Cuisine & ménage au masculin : faire ou ne pas faire ?

L’homme à la cuisine. L’homme au ménage. L’homme à la vaisselle. Sous d’autres cieux comme en Afrique, les avis sont parfois divergents. Soit qu’ils ne sont pas habitués, soit qu’ils ne doivent pas le faire selon les normes sociétales. Des hommes se sont prononcés sur le sujet.

Cuisine & ménage au masculin : faire ou ne pas faire ? 2

Faire la vaisselle, la lessive, la cuisine, balayer et essuyer la maison sont entre autres des tâches qui sont dévolues à la femme dans certaines contrées en Afrique. Comme une norme établie, l’homme ne doit ni faire des travaux ménagers de la maison, ni faire la cuisine. Il est du devoir de la femme. François, jeune commerçant le confirme. « Un homme normal ne doit ni faire la cuisine, ni faire le ménage quand il est en couple ou marié », dit-il sans se sourciller. Sam, un autre jeune étudiant est plus compréhensif. A l’entendre, certains hommes ne font pas le ménage ou encore la cuisine parce qu’ils ne savent pas le faire pour qu’ils n’y sont pas habitués.

Le ménage au masculin, une obligation ?

Dès l’enfance les tâches et les rôles du petit garçon et de la petite fille est connu. La fille fait le ménage et le garçon les travails assez techniques comme les réparations. Une sorte d’obligation pour la jeune fille à rester dans la cuisine. Jonathan se basant sur cette réalité affirme justement qu’un homme résisterai à aider sa femme dans les travaux ménagers de peur qu’elle ne considère cela comme une obligation. « Tout dépend de la femme. Je peux le faire tantôt pour faire plaisir à ma femme, pour la prouver qu’elle n’est pas ma bonne. Mais si ça devient comme si je devais le faire, je ne le fais pas », dit-il.

Les pesanteurs socioculturelles sont aussi à l’origine de cette réticence des hommes à faire le ménage. « C’est une question d’éducation, d’environnement, de valeurs culturelles et traditionnelles. Chez nous, dans la répartition des tâches, la femme est responsable du ménage. L’homme peut participer dans certaines conditions comme en cas de grossesse, maladie ou juste par plaisir » explique Konsimbo. Il ajoute que c’est une culture occidentale qui promeut l’égalité. Vouloir l’importer en Afrique pourrait être néfaste pour certains couples.

Faire la cuisine ou le ménage une marque d’amour

Si plusieurs arguments expliquent le fait que l’homme ne doit pas faire le ménage ni la cuisine, d’autres n’en justifient pas moins.

Aidez la femme avec le ménage est une marque d’amour. « Un homme qui aime sa femme, qui est assez conscient et responsable et qui sait que la femme n’est pas son esclave doit s’atteler à l’aider dans ses tâches, pas seulement qu’en rapportant de l’argent à la maison, mais en se rappelant qu’elle n’est pas l’âne de la maison et qu’elle n’a pas quitté ses parents seulement pour faire la cuisine et le ménage », commente Samuel Sedungou. Mais, met-il un bémol, tout cela dépend de la femme qui doit faire comprendre à l’homme l’importance de l’aide.

La journée du 8 Mars, une occasion pour les hommes de faire plaisir à leur femme en les remplaçant pour les travaux ménagers, le marché et la cuisine.

Heureuse CONGO/Stagiaire

Loading

Partagez

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *