Féminisme : Une nouvelle campagne pour déconstruire les idées reçues

Après la campagne #VraieFemmeAfricaine de la journaliste Franco-Ivoirienne Bintou Traoré, voici venue celle avec le hastag #SiLesFemmesAfricainesDevaientParlerComleLesHommesAfricains.  Une initiative de la Féministe Halimatou Soucko en quête de égalité des sexes.

« Je recherche un homme vierge, soumis, qui s’habille décemment et qui sait faire du tô de mil et piler foutou. Et ce, afin de l’épouser et le mettre dans mon foyer.
Je suis une femme responsable et j’ai la crainte de Dieu », voici entre autres les messages diffusés le 10 juillet 2020 par la féministe Halimatou Soucko dans le cadre de sa campagne.

#SiLesFemmesAfricainesParlaientCommeLesHommesAfricains

Un appel tout de suite suivi par d’autres féministes à l’image de Nella Moderan qui ironise en ces termes : »Je n’ai rien contre les hommes qui travaillent, mais ils ne doivent pas perdre de vue l’essentiel, à savoir leurs responsabilités domestiques.

Un homme qui n’est pas prêt à sacrifier sa carrière et rentrer tôt pour s’occuper de mon père à la maison ne pourra pas entrer chez moi ». A son tour Womanager est optimiste: “Nous allons briser une par une toutes ces injonctions du patriarcat. Que toutes celles qui sont d’accord avec ce combat lèvent les mains« .

Les commentaires plutôt rabat-joie du genre ne se sont pas faits attendre « Donne nous aussi le nom du premier enfant que tu mettras dans son ventre », à posté l’internaute Bani.

Aminata Sanou

Laisser un commentaire