Forum AFRIQUE LIBRE 2019 : Repenser l’éducation à l’africaine

Le mouvement AFRIQUE LIBRE a organisé du 19 au 21 décembre 2019, dans la ville de Sya, la 1ère édition du Forum AFRIQUE LIBRE. Lors de cette rencontre, un panel a porté sur le secteur de l’éducation, afin de repenser un système éducatif qui peut conduire à un développement.

L’indépendance et le développement de l’Afrique sont au cœur des préoccupations du mouvement AFRIQUE LIBRE. Pour conduire à ces changements, le mouvement a organisé du 19 au 21 décembre, la 1ère édition du forum AFRIQUE LIBRE. Au cours de cette grande rencontre africaine des échanges ont porté sur différents secteurs pouvant conduire au développement de l’Afrique. La question de l’éducation en fait partie. Lors d’un panel, des personnes ressources ont été invité afin d’apporter des éclaircissements sur le thème : « L’éducation actuelle en Afrique favorise-t-elle son développement ? Quel développement endogène de l’Afrique.»

Dramane Konaté, sémiologue a signifié que l’éducation est essentielle pour développer un pays. Mais pour lui, la pratique doit être alliée à la théorie. Il a alors pris l’exemple du Rwanda où des jeunes sont capables de faire des créations. Le sémiologue s’est aussi penché sur la question d’une langue universelle à choisir pour l’éducation.

Alidou Pafaname a fait un diagnostic du système éducatif burkinabè. Selon lui, les familles et le milieu parallèle tel que la rue participe à l’éducation. « Ne voyons pas l’école comme étant le seul facteur qui influence sur l’éducation » a-t-il signalé. Par ailleurs, il a ajouté que le système ne conduit qu’agrandir le nombre de chômeurs et qu’il ne transmet pas des valeurs africaines.

Lassina Bamba, président de l’ONG KAMALPHA a affirmé que le numérique permettra de résoudre le problème de l’éducation en Afrique. Il a fait un exposé qui montre l’intérêt qu’à l’Afrique d’intégrer le numérique dans les secteurs de développement.

 

Diro Benoit Wilfried TOE

Stagiaire

Laisser un commentaire