Intoxication: Le ministre de la santé recommande l’hygiène alimentaire et corporelle

Le ministre de la santé Claudine Léonce Lougué Sorgho a fait une déclaration le mercredi 11 septembre 2019  à Ouagadougou suite aux évènements survenus à Lapio dans la commune de Didyr au Centre-Ouest et à Nayamtenga dans la commune d’Ademtenga au Centre-Est.

Après la mort de 13 personnes issues d’une même famille suite à la consommation  des mets locaux contaminés aux pesticides, le ministère de la santé a été de plus alerté  dans la soirée de 09 septembre 2019 de cas de décès inhabituels dans le district sanitaire de Pouytenga. Selon le ministre de la santé, il s’agit de patients provenant du village de Nayamtenga, localité située dans la commune d’Andentenga, province du Kouritenga.

Une première investigation selon le ministre de la santé par une équipe du district sanitaire de Pouytenga, a permis de suspecter  « l’intoxication alimentaire massive » comme cause probable.

Les patients identifiés ont été évacués au centre médical avec antenne chirurgicale de Pouytenga et au Centre Hospitalier Universitaire Yalgado à Ouagadougou pour une   prise en charge.

A ce jour, précise le ministre, 14  personnes sont concernées  dont 5 décès malheureusement. Dans la localité de Dydir, le ministre a fait savoir que des équipes  d’investigation multidisciplinaires  sont déployées sur le terrain afin d’identifier et de préciser les causes réelles. Par ailleurs, le ministre a rassuré que les restes des denrées alimentaires suspectées  ont été sécurisés  et un appui psychologique a été apporté  aux familles.

A cet effet, le ministre de la santé recommande de se laver les mains pendant les moments critiques après manipulation de produits chimiques et toxiques,  les selles. Elle ajoute aussi qu’il faut laver soigneusement les aliments  avec de l’eau  propre avant de les préparer, de respecter  les bonnes pratiques de conservations des aliments, de recourir immédiatement  à un agent de santé en cas d’exposition à des produits toxiques  ou en cas de maladie et enfin tenir les insectes, les rongeurs et les autres animaux à l’écart des aliments et de la cuisine.

Emmanuel Fiakofi


Photo : Lefasonet

Laisser un commentaire