Mariages forcés : le Burkina, cinquième pays le plus touché au monde

Le Burkina Faso, comme en 2017, maintient toujours son rang de 5è au plan mondial, du pays le plus touché par le phénomène du mariage des enfants. Le taux de 51% des femmes qui se marient avant l’âge de 18 ans reste également au même niveau.

Le 11 octobre de chaque année est célébré la journée internationale de la jeune fille. Ce jeudi, l’ONG Amnesty International a dans un communiqué publié à l’occasion rappelé les chiffres du phénomène pour ce qui concerne le pays des hommes. Des chiffres qui restent inchangés malgré les nombreuses actions de sensibilisation.

La pratique  des mariages d’enfants constitue un très grave problème de développement, et est sans doute, un des principaux facteurs qui compromettrait sérieusement l’atteinte des objectifs de développement de certains pays d’Afrique selon plusieurs défenseurs des droits de la femme et de l’enfant.  «Nous appelons les autorités burkinabé à aligner leurs objectifs sur le droit international et à veiller à ce que les filles soient libres de décider si, quand et avec qui elles se marieront», a déclaré Yves Boukari Traoré

Ph: kibarya

Laisser un commentaire