Musique : Cheezy a relevé le défi de l’acte 2

Le propulseur de l’afro beat au Burkina Cheezy a fait vibré la cuvette du Cenasa ce samedi 22 février 2020 à l’occasion de son concert – acte 2 – de l’année.

Les fans de Cheezy n’ont pas marchandé leur présence à son concert. Venus divers horizons de la ville de Ouagadougou ils ont investi le Cenasa pour témoigner leur soutien à l’artiste.

Durant 2 heures de temps, l’artiste a fait voyager ces fans du Burkina vers la Jamaïque en passant par le Ghana. Pour l’artiste, ce concert a été une réussite dans le sens qu’il a pu faire passer son message à savoir la solidarité entre les jeunes.

Selon Cheezy cette réussite le motive à aller de l’avant et de porter haut le flambeau de la musique burkinabè. Et d’ajouter que la suite après ce concert c’est d’exporter la culture du Burkina vers le Ghana et dans le monde avec la tenue de différents festivals.

Fine Boy, titre phare de son album a retenu beaucoup l’attention du public. « Je pense que beaucoup de portes vont s’ouvrir à moi », foi de l’artiste. Pour lui, ce concert est une autre stratégie de communication pour annoncer la sortie de son prochain album. « Je remercie Dieu de nous avoir permis de réaliser ce concert sans soucis majeurs. Je dis également merci à tous fans qui ont effectué le déplacement pour venir me soutenir » dit-il.

Des artistes de la jeune génération tels que 2 BM, El Bandita, Doudou Starley, Buzz Nader, Fadeen, Vins ont également presté au cours ce concert. L’humour était également au rendez-vous. « Le concert était spécial, l’artiste a donné le meilleur de lui », a affirmé Abdoul Rachid Ouédraogo, fan de l’artiste.

Pour lui, comparativement à l’acte 1, il note une grande amélioration de l’artiste. « Il y a eu un grand changement surtout du côté positif. Je lui souhaite beaucoup de courage et une très belle carrière », conclu-t’il.

Cheick Abass KOALA/Stagiaire

Laisser un commentaire