Politique : les femmes du CDP se mettent en ordre de bataille

Réunies en assemblée générale le 04 mai 2019, les femmes du Congrès pour la Démocratie et le Progrès(CDP) entendent échanger sur leurs défis quotidiens. Victimes des événements d’octobre 2014, elles entendent résoudre les préoccupations tant sociales que politiques auxquelles elles font face.


« Avec le CDP, des nouvelles perspectives d’avenir pour les femmes du Burkina Faso », c’est autour de ce thème que s’est tenue l’assemblée générale des femmes du CDP, le week-end dernier à Ouagadougou.  » Nous entendons à travers cette assemblée générale, mener une action de visibilité » a indiqué Catherine Ouédraogo, chargée à la mobilisation des femmes.
Le parti et ses militants ont, à l’entendre, fait les frais des Evénements d’octobre 2014. « Certaines d’entre nous ont vu les maisons de leurs époux saccagées, d’autres ont perdu leurs commerces. C’est pourquoi, il y a lieu que nous nous mobilisons pour échanger sur les difficultés à la mobilisation des femmes en vue d’y apporter des solutions » poursuit-elle.

Cette assemblée générale traduit, selon elle, la fidélité à toute épreuve des femmes au CDP. Le parti fait de son crédo  qu’aucun développement n’est possible sans les femmes. D’où la nécessité de les intégrer dans le tissu économique. Tout en les appelant à faire preuve de courage malgré le contexte socioculturel, le président du parti, Eddie Komboïgo, a promis que le CDP donnera toujours à la femme la place qui est la sienne .C’est pourquoi il a exhorté celles qui ont rejoint d’autres horizons politiques à effectuer leur retour.

Emmanuel Fiakofi

Laisser un commentaire