Protocole Maputo, deuxième journée

La deuxième journée des travaux, placée sous le thème:

 » Œuvrer à la mise en oeuvre de la journée africaine de la femme 2020 : assurer la ratification universelle du protocole de Maputo « , a été présidée par la ministre de la Femme, de la Solidarité nationale et de la Famille du Burkina Faso, madame Marie Laurence ILBOUDO / MARCHAL.
Les représentants du réseau SOAWR, dans un plaidoyer, ont présenté les profils des pays non ratificateurs avant d’exposer sur le projet de plan d’action pour les missions de plaidoyer dans les dits pays.
Une table ronde a marqué la fin des travaux. Il était question pour les participants de s’engager pour le protocole de Maputo d’ici 2020, car il représente un puissant instrument juridique de protection des femmes.
Quand aux PTF, ils ont réaffirmé leur disponibilité à accompagner la ratification.

Laisser un commentaire