Save the Children : 100 ans d’impacts dans la vie des enfants

L’ONG Save the Children a 100 ans. Au Burkina, le président Roch Kaboré a célébré ce centenaire avec de nombreux enfants qui plaident pour la révision du code des familles. C’était 

Selon le 3è rapport de Save the Children publié en 2019 sur l’indice de privation de l’enfance qui classe les pays sur la base des facteurs qui font sortir les enfants de leur enfance( mariage d’enfant,malnutrition chronique,déscolarisation,grossesse précoce,travail des enfants), le Burkina Faso a connu des progrès.ces indicateurs sont entre autres : la baisse du taux de mortalité infantile et la baisse du taux de la malnutrition chronique..

La célébration du centenaire est une occasion pour Save The Children de faire un plaidoyer auprès des autorités pour la mise en application des textes notamment le code des personnes et de la famille.

A en croire Emilie Fernandez Directrice pays de Save the Children Burkina, il est très important de rappeler tous les engagements du gouvernement pour la promotion des droits des enfants.

Dans un pays ou une femme sur deux a été marié avant l’âge de 18 ans avec toutes les conséquences notamment l’abandon scolaire ,les complications de la grossesse et de son avenir, la directrice a appelé à un changement de comportement. Un plaidoyer a aussi été fait par les enfants pour la révision du code des personnes et de la famille.

Le président du Faso s’est engagé pour  la révision du code des personnes et de la famille afin de l’harmoniser avec le code pénal. Il a par ailleurs demandé l’implication des parents, leaders coutumiers et religieux pour lutter contre le mariage des enfants.

Emmanuel Fiakofi

Laisser un commentaire