Burkina : Les femmes de Ouagadougou en rang serré contre le terrorisme

Les femmes de la capitale burkinabè marcheront, mardi 9 octobre 2018 à Ouagadougou, contre le terrorisme endeuillant de plus en plus de nombreuses familles.

En une semaine, ce sont près d’une quinzaine d’éléments des forces de défense et de la sécurité qui ont péri sous les balles assassines des terroristes. Depuis le début de l’année, une centaine de civils et de militaires ont été tués par ces forces du mal.

 Après les femmes de la ville de Bobo-Dioulasso, celles de la capitale exprimeront leur ras-le-bol de ces situations désastreuses à travers une marche ce mardi 9  octobre 2018. Une marche qui est fortement soutenue par le médiateur du Faso, Saran Séré Sérémé. « J’apporte mon soutien inconditionnel et sans réserve à l’organisation de cette marche de soutien des femmes aux FDS »,  a-t-elle dit.

Le médiateur tout comme l’ensemble des femmes du Burkina disent s’insurger contre la déstabilisation programmée et l’instrumentalisation à des fins politiciennes l’assassinat des fils du pays.

Bassératou KINDO

Laisser un commentaire