Mariage d’enfants au Burkina : L’artiste Smarty s’engage dans la lutte

« Ombre 2 la nuit ». C’est le titre de la chanson composée par l’artiste Smarty pour soutenir la campagne nationale pour l’accélération de l’abandon du mariage d’enfants intitulée « Ne m’appelez pas Madame ». L’œuvre a été présentée au public le jeudi 4 juillet 2019, à Ouagadougou.

Lancée le 6 mars 2019 à Ouagadougou, la campagne « Ne m’appelez pas Madame » vise l’élimination totale du mariage d’enfants d’ici 2025. Initiée par le Fonds des Nations unies pour l’enfance (UNICEF), la présente campagne, qui couvre l’ensemble du territoire burkinabè, a déjà engagé des actions pour lutter contre ce fléau. Il s’agit notamment des séances de sensibilisation. Entre autres, une caravane mobile et des caravanes de presse dans les villes de Léo et Fada N’Gourma sont au programme.

Le clip « Ombre 2 de la nuit », de Smarty évoque, en 5 minutes, le cas d’une jeune écolière qui voit ses rêves brisés, lorsque ses parents décident de la marier à un homme qui pourrait être son père. « Je souhaiterais qu’on puisse battre des records avec ce clip. Cette chanson est faite avec beaucoup de tact, on parle à des adultes ; on ne change pas le cœur des gens avec des coups de poing, on change la conscience et le cœur des gens avec des mots, des images, des actes assez forts », a noté Smarty.

Notons que la sortie officielle du clip « Ombre 2 de la nuit » est prévue pour le vendredi 5 juillet à minuit, sur les réseaux sociaux.

Emmanuel Fiakofi.

Laisser un commentaire