Entrepreuneuriat : Marie Olga Zoungrana révolutionne la bouillie de céréales avec ”Trop Doux”

Marie Olga Zoungrana, diplômée en Droit de l’Université de Ouagadougou, a embrassé l’entrepreneuriat en lançant ”Trop Doux” une structure de vente de bouillie à base de céréales il y a un an et demi. Elle propose du mil, du maïs concassés, du riz au lait et a fait de cette activité son gagne-pain. Rencontre.

Marie Olga Zoungrana est une jeune femme qui a tracé son chemin dans l’entrepreneuriat en décidant de se lancer dans la vente de bouillie à base de mil, maïs concassés et de riz.

Lire aussi : https://www.moussonews.com/entreprenariat-rachidatou-millogo-innove-le-degue-avec-du-ble-concasse/

Entrepreuneuriat : Marie Olga Zoungrana révolutionne la bouillie de céréales avec ''Trop Doux'' 2
Marie Olga Zoungrana, promotrice de Trop Doux

Cette décision d’y entreprendre est née de son admiration pour une initiative similaire menée par une femme inspirante qu’elle suivait sur les réseaux sociaux en Côte d’Ivoire. « L’idée m’est venue à travers une jeune dame que je suis sur Facebook qui réside en Côte d’Ivoire et qui mène cette activité. J’ai été inspirée par ce qu’elle fait et je me suis dit pourquoi ne pas le faire ici, vu que personne ne le fait »,confie-t-elle.

Cette activité, elle la pratique depuis un an et demi et s’en réjouit car dit-elle :« Je vends la bouillie il y a maintenant un an et demi. J’appréhendais un peu quand je me suis lancée mais Dieu merci jusqu’à présent les choses se passent bien ».

Activité rentable avec quelques difficultés

La vente de bouillie de mil, maïs concassés et de riz est un domaine rentable. A en croire Marie Olga, les revenus générés par cette activité lui permettent de subvenir à ses besoins.

Elle commercialise ses pots de bouillie de mil au prix de 750 FCFA pour un pot de 350 ml, répondant ainsi à une demande croissante tout en maintenant une marge bénéficiaire stable. « Je vends mes pots de bouillie à 750 FCFA. Ce prix est accessible à de nombreuses personnes et me permet de vendre une grande quantité », explique-t-elle.

Lire aussi : https://www.moussonews.com/alimata-sandya-pare-elle-revolutionne-la-cuisine-locale-avec-des-produits-precuits/

Entrepreuneuriat : Marie Olga Zoungrana révolutionne la bouillie de céréales avec ''Trop Doux'' 3
De la bouillie prête à la consommation

Marie Olga vend au minimum 100 pots de bouillies les mardis et les vendredis. « Mon entreprise est basé pour le moment à la maison, cela fait que je n’arrive pas à vendre tous les jours. J’ai donc décidé d’en vendre les mardis et les vendredis en attendant d’ouvrir un restaurant. Je parviens à vendre minimum 100 pots de bouillie mais il y a des jours où je vends plus », raconte-t-elle.

Comme toute activité, Marie Olga fait face à des difficultés. L’une des principales à laquelle elle est confrontée est l’approvisionnement en céréales au prix en gros. En effet, les prix connaissent une fluctuation en fonction des saisons et des conditions du marché local. « Le prix des céréales varient en fonction des périodes. Il y a de ces moments où les prix sont accessibles et j’en profite pour me ravitailler et il y a aussi ces périodes où tout est cher avec une hausse très remarquable. Ce n’est pas simple mais on fait notre possible pour satisfaire la clientèle », indique-t-elle.

Aimée et appréciée

La bouillie de Marie Olga est très appréciée par plus d’une personne. Très nourrissante, les enfants, les adultes et personnes âgées peuvent tous en consommer.

Inès Dao est l’une des clientes fidèles de ‘’Trop Doux’’. En effet la jeune mère de famille à découvert les bouillies de Marie Olga suite à une envie de grossesse il y a de cela quelques mois et depuis lors, elle en consomme. « J’avais une envie de bouillie pendant ma grossesse. Tellement cette envie était forte, j’ai fait des recherches sur Facebook et je suis tombée sur les bouillie Trop Doux. Les images que j’ai vues m’ont tout de suite fait saliver et sans réfléchir j’ai lancé une commande de trois pots que j’ai beaucoup apprécié », raconte la jeune maman.

Entrepreuneuriat : Marie Olga Zoungrana révolutionne la bouillie de céréales avec ''Trop Doux'' 4

Francis Ouédraogo est également un abonné de la bouillie qui n’hésite pas à la recommander à ses proches pour leurs différentes cérémonies. Il en a consommé durant tout le mois du ramadan et en offrait également à ses collègues et connaissances. « J’apprécies les bouillies de cette dame. Elles sont très bien faites et sortent de l’ordinaire pour moi. Pendant tout le mois de ramadan, on en buvait en famille et j’en offrais aussi autour de moi », précise-t-il.

Tout comme Inès et Francis, la bouillie de Marie Olga a été apprécié par des élèves d’un établissements de la place. Ce met leur a été gracieusement offert par un parent d’élève lors d’une journée de partage organisée par l’école. Des enseignants aux élèves tous ont aimé et en redemandaient encore.

Pour l’avenir, elle envisage d’élargir son offre en ouvrant un restaurant spécialisé où une variété de bouillies et de beignets seraient disponibles toute la journée. Ce projet reflète son engagement à diversifier ses services tout en continuant à promouvoir les mets culinaires locaux.

Mireille Sandrine Bado/MoussoNews

Loading

Partagez

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *