Sexualité : Qu’est-ce qu’un homme impuissant ?

Cet article va peut-être choquer. Mais il ne manque pas de points pertinents. Il répond à ces deux questions. Qu’est-ce qu’un homme sexuellement puissant ? Quand est-ce qu’un homme est sexuellement impuissant ? Réponses en trois points.

1-L’homme impuissant ne satisfait pas sa femme

Un homme impuissant ? Il n’est pas ici question de l’impuissance technique. Celle où le garde-du-corps de monsieur ne se met pas correctement ou pas du au garde-à-vous. Cette impuissance a déjà été traitée sous toutes les coutures.

Non. Il est question ici de l’impuissance de l’homme à satisfaire sa femme. Satisfaire une femme, demandez-le leur, ce n’est pas avoir une canne à sucre de trois mètres de long tout le temps dirigée vers le ciel ou être aussi endurant dans la course de fond comme une motopompe de marque rhinocéros. La performance du marteau-piqueur qui ne descend pas tôt est intéressante. Mais comme on le dit, l’excès nuit.

Cette puissance-là est généralement inutile et… impuissante.

2-L’homme impuissant cherche juste son plaisir

Cette catégorie d’hommes impuissants ne cherchent pas le plaisir de leur partenaire. La vieille technique ancestrale est appliquée. Celle du temps où il fallait faire vite pour ne pas être surpris par une bête féroce.

Ce temps-là est dépassé. Les femmes aussi ont droit à trouver leur compte dans ce business où l’homme est sorti régulièrement gagnant  depuis la nuit des temps. Si le partenaire n’arrive à laisser une part du capital de la société à sa partenaire, c’est qu’il est dans cette catégorie d’hommes impuissants.

3-L’homme puissant comble sa femme

L’homme puissant, c’est celui qui réussit à faire crier sa moitié. Pas de douleur mais de délice. C’est l’homme qui sait trouver le juste dosage entre la brutalité et la douceur. Pas trop doux au point que la dame a l’impression de discuter avec sa copine. Pas trop brutal non plus pour ne pas faire penser à un Homo sapiens.

L’homme puissant est celui qui laisse sa compagne épuisée, pas de douleur, pas de fatigue, mais de plénitude alanguie. Celui qui  est prévenant depuis la veille du jour de l’acte jusqu’au lendemain du jour choisi. Celui qui sait prendre son temps pour découvrir sa compagne et la faire se découvrir elle-même.

Bof ! Ont-ils déjà dit. Mais chers messieurs, ne voulez-vous pas être cet unique amant qu’elle n’oubliera jamais de sa vie ? Alors, choisissez entre être puissants et être impuissants !

La nouvelle Consolatrice

Laisser un commentaire