Faire l’amour préviendrait le rhume, la gastro ou la grippe, selon M. Schedlovski, un chercheur suisse

Notre chercheur a réussi à établir qu’au cours de l’acte sexuel, « le nombre des cellules T augmente significativement et peuvent même se dupliquer dans le corps. Plusieurs études ont montré que les cellules T qui rencontrent des cellules contaminées par différents virus pénètrent à l’intérieur de ces cellules et enclenchent un mécanisme d’autodestruction. Le sexe protège le cœur et aiderait aussi à lutter contre la déprime. Il paraît même qu’il rend plus intelligent (sic) » (Source : Topsante). Ne serait-il pas plus simple de dire que le sexe guérit toutes les maladies, vu qu’à tous les coups, ça « stimule positivement notre système immunitaire » ? N’importe quoi !

Laisser un commentaire